La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Surdité

Suite aux complications médicales et les médicaments puissants que j'ai reçus à l'hôpital, malheureusement, j'ai perdu des cellules internes dans mes oreilles. Mon audition a  donc été affectée. 

Le problème auditif est si situé au niveau de la cochlée, dans la partie de l'oreille interne.  

 


 

Définition des fonctions de l'oreille interne:

L’oreille interne 

Aussi appelée Labyrinthe, elle est composée de deux organes : la Cochlée, en forme d’escargot (pour l’audition) et le Vestibule (pour l’équilibre).

Les cellules sensibles de la Cochlée transforment les vibrations en influx nerveux. Cette information est transmise via le nerf auditif au cerveau, qui interprète l’information. http://www.auditionhassler.fr/l-oreille/1/physiologie/

 


 

                                                                                  http://www.auditionhassler.fr/l-oreille/1/physiologie/                                                               

Les petits ''poils'', qui est appelé les cellules ciliés, qui se retrouve dans la cochlée dans mes deux oreilles, sont ''écrasés''. Ils ne se redresseront jamais, malheureusement! Les informations passent très bien jusqu'à la cochlée. Par la suite, l'information ne se rend pas bien à mon cerveau. Ce qui fait que je perds de l'information. 

 

J'ai eu besoin de suivis en audiologie. Malheureusement, je n'entends pas bien certaines fréquences de sons aigus. Mais j'entends très bien les fréquences graves.

 

À l'école, j'ai dû porter un système MF (modulation de fréquence) avec des appareils auditif. Aussi, avoir des balles de tennis en dessous des pattes des chaises dans les classes permettais de diminuer au maximum le bruit. Ça aidait aussi les autres élèves. Ça me permettais de me concentrer au professeur. Je m'assoyais toujours en avant complètement de la classe.  

Avec le temps, la résilience face à ma surdité m'a permis de développer pleins de belles stratégies, pour faciliter la communication.

J'utilise la lecture labiale 90% du temps. Ça me permet de capter le plus d'informations possible.

Quand je voyage seule, je ''copie'' sur les autres dans les procédures, si je vais à l'étranger. Je m'équipe d'informations sur papier quand je traverse les douanes, je questionne au comptoir et j'indique que j'ai une surdité. 

J'écoute des films en anglais avec les sous-titres, je l'apprends et aussi, c'est difficile de lire sur les lèvres des gens à la télévision.

J'évalue toujours les environnements quand je rencontre les gens pour bien les entendre. C'est bien important car il doit avoir le moins de bruit possible. Toujours important pour moi de voir le visage des gens pour la lecture labiale. Si je vois plus le visage, je ne saurai jamais l'information que la personne m'aura dit. Être près, parler franc, bien articuler les mots, sont tous des outils qui m'aident à bien entendre.

Une personne qui est malentendante, n'est pas sourde. Bien important de faire cette distinction. Parfois les gens confondent avec une personne malentendante qui est sourde. Ce qui n'est pas du tout la même chose. Une personne sourde, n'entend complètement pas. Dans mon cas, j'aiune surdité légère. Donc, j'entends. Mais par contre, il y a certaines fréquences aigues que je n'entend pas bien. Je trouve ça difficile que parfois les gens me considère ''sourde''...

 

 © 2018. Le courrier de Marie Lee. Tous droits réservés. Propulsé par votresite.ca